bessonchevron-downchevron-upcloseinfoplans

Dans le plus beau bureau du monde… Quel magnifique bureau ! Le plus beau du monde ! Alors que le numérique prend une place considérable dans notre travail,  à l’heure où tout le monde est connecté de manière quasi permanente et instantanée aux outils digitaux, voici un joli métier encore méconnu du public que pratique le jeune...

Dans le plus beau bureau du monde…

Quel magnifique bureau ! Le plus beau du monde ! Alors que le numérique prend une place considérable dans notre travail,  à l’heure où tout le monde est connecté de manière quasi permanente et instantanée aux outils digitaux, voici un joli métier encore méconnu du public que pratique le jeune jurassien de Boncourt, Roméo Wicht, au milieu de nos montagnes de Verbier, dans ce décors idyllique. On pourrait l’appeler l’artisan des montagnes, « connecté » à sa façon avec la nature et  la forêt, oeuvrant afin que les bikers puissent dévaler les pistes de downhill.

 

verbier_Bikepark_shaper

En effet, on pourrait croire que les fameuses pistes de descente de Verbier sont dessinées et aménagées par des machines et puis qu’elles évoluent au fil des passages,  comme c’est souvent le cas dans d’autres stations. Au Verbier Bikepark,  tout au long de la saison, soit de mi-juin à fin octobre, Roméo sillonne les 8 pistes existantes du domaine de Verbier avec pelles, pioches, râteaux afin de réduire au maximum leur dégradation. « Les bikers apprécient particulièrement notre savoir faire et cette façon de procéder ! » nous avoue le jeune shaper.

 

Shaper_Verbier_Bikepark

Roméo a commencé le métier de shaper récemment. C’est le dernier arrivé et le plus jeune d’une belle équipe de passionnés : Fabrice le directeur, plus connu sous le nom de Trifon, Thomas, Marius, Sylvain et Sébastien. Roméo a quitté son Jura natal après avoir effectué un apprentissage de charpentier.  Il a rejoint le Valais par amour de la montagne et de la neige. D’abord shaper au snowpark de Verbier, il a ensuite intégré l’équipe d’été au Bikepark. Ainsi, le team s’agrandit car le travail ne manque pas. A force de passages, les pistes du bikepark s’usent. Il faut donc remodeler le trajet à la force des bras, d’où le terme «shaper» qui signifie modeler en anglais.

Un travail de longue haleine

Il nous confie encore que beaucoup de monde s’imagine que les shapers font du vélo toute la journée et qu’ils se la « coulent douce ». Mais il en est rien et nous avons pu le constater en suivant cette équipe motivée. Le travail ressemble quelque peu à celui de Sysyphe. Il faut  faire preuve d’imagination, trouver des astuces et jongler avec une multitude de paramètres, revenir, employer de plus grands moyens. Le manque de pluie complique  aussi souvent la tâche car le terrain est sec et difficilement modulable. De grands trous pourraient inciter les bikers à sortir de la piste ce que les shapers évitent grâce à leurs interventions quotidiennes.

work_Bikepark_Verbier

Des pistes de downhill, mais pas que…

Le travail se fait toujours en partenariat avec le service forestier et la commune de Bagnes (entretien des chemins). Cette collaboration est essentielle pour que le terrain s’érode le moins possible. «On tire  à la même corde afin que tous les usagers de la montagne puissent cohabiter de la manière la plus harmonieuse.» explique-t-il. En plus du balisage et de l’entretien des huit pistes de descente, nous nous occupons également de celui de plusieurs sentiers pédestres de la région. »

 

Une communauté dynamique et fédératrice

Dans la commune de Bagnes, il y a aussi une grande communauté de bikers bénévoles qui participent à différentes journées d’entretien des chemins pédestres. Ces journées sont chapeautées par le Bikepark et plus précisément par l’Entretrail, une association qu’ils ont constitué pour les soutenir et permettant de fédérer les utilisateurs sur un projet commun. C’est une aide inestimable et cela rassure certains randonneurs, inquiets de cette nouvelle population évoluant dans le même terrain de jeux.» Ces journées, ouvertes à tous, bikers ou non sont de jolis moments de partage et d’amitié.

Verbier_Shaper_Bikepark

Roméo n’est quant à lui pas encore guide de bike mais nous explique que ses collègues partagent leur temps de travail en tant que shapers et en tant que profs de VTT (DH), guide enduro/ e-bike à la Verbier Bike School créée en 2011.

Bikepark_piste

Besson Immobilier a passé un joli moment avec cette équipe de shapers sur le magnifique terrain  de jeux des bikers.  Nous avons découvert un métier, encore méconnu du grand public, qui requiert de la force, de la patience, de l’exigence, de la passion et qui mérite toute notre attention.

Découvrez d’autres portraits , des rencontres avec des artisans, des idées de balades ou des tuyaux de la région de Verbier et du Val de Bagnes sur notre blog.