bessonchevron-downchevron-upcloseinfoplans

Si nos montagnes sont tellement attachantes c’est en partie grâce à ces personnalités que vous rencontrez, qui façonnent notre paysage et qui lui donnent une particularité. Mais détrompez-vous, aujourd’hui ce n’est pas un personnage issu d’une famille bagnarde, telle que les Besson, Fellay, Bruchez, Vaudan… que Besson Immobilier aimerait  vous présenter mais une bagnarde de...

Si nos montagnes sont tellement attachantes c’est en partie grâce à ces personnalités que vous rencontrez, qui façonnent notre paysage et qui lui donnent une particularité.

Mais détrompez-vous, aujourd’hui ce n’est pas un personnage issu d’une famille bagnarde, telle que les Besson, Fellay, Bruchez, Vaudan… que Besson Immobilier aimerait  vous présenter mais une bagnarde de cœur : Sned Jakovljevic !

Portrait d’une bagnarde d’adoption au nom qui chante

Tout le monde a un jour croisé cette femme aux yeux bleus perçants dans nos montagnes du Val de Bagnes. Sned fait partie de notre paysage. Pour nous, Verbier sans Sned, c’est comme un Noël sans neige. Et l’expression est bien trouvée car chez les Croates, Blanche-Neige porte le nom de Sned. Personnalité à l’énergie débordante et  communicative elle a, sans aucun doute, marqué et marquera encore le cœur de nombreux habitants et touristes de Verbier.

 

De Rijeka à Verbier

A 10 ans, elle quitte sa Croatie natale avec sa famille pour rejoindre le Doubs en France où elle apprendra plus tard le métier de couturière.  Le matin de ses 18 ans, son père lui offre un passeport. Le jour même elle décide de rejoindre la Suisse en stop, en quête d’aventures. Après un passage dans le Jura, c’est dans le Val de Bagnes qu’elle pose définitivement ses valises, grâce à la rencontre de contemporains en sortie qui la prièrent de venir travailler dans le coin! Une sacrée équipe (Philippe Roux, Mario Colombari, Vincent Fellay, Milko Picchio, Pierre-Alain Luisier…) à qui nous exprimons notre gratitude … de ne pas l’avoir laissée filer plus loin!

 

La femme aux mille métiers

Depuis son arrivée dans le village de Verbier, Sned n’a de cesse de se réinventer. Tour à tour serveuse au Caveau, au Tara, à la Marlène, à la Marmotte… bouchère au Chalet Gourmand, vendeuse chez Tidstrand… elle connaît tous les petits commerces de la région et tous les commerces de la région la connaissent. Et comme si un boulot par jour ne lui suffisait pas elle enchaîne avec des petits jobs  pour aider ses amis en fin de journée (retouches de couture, caissière au Cinéma, traiteur pour des privés ou dans des bars…). Hyper-active, elle dégage pourtant  douceur et bienveillance, qualités que l’on ne rencontre pas tous les jours.

Peut-être l’avez-vous rencontrée au Rosalp!

Au retour d’une cueillette de champignons, l’une de ses passions favorites, Sned improvise une platée de pâtes pour ses amis d’adoption. A la fin du repas, le chef étoilé, Roland Pierroz, charmé par sa recette lui dit qu’elle peut venir travailler dans son restaurant dès le lendemain. Elle y travaillera dans les cuisines, puis comme maître d’hôtel  jusqu’aux feux d’artifice marquant  la fermeture définitive du Rosalp.

Une personnalité touchante et attachante

Cette femme au cœur d’or, saura vous conquérir par sa générosité, sa franchise, sa spontanéité, son amour des gens et de la région. Sned, vit, respire, cuisine… Bagnes. Elle est fière de son pays d’adoption et ça se sent ! Si vous la croisez, ne vous avisez pas de critiquer les Bagnards, elle vous remballera vite fait !

Ou la trouver ?

Sned est un personnage de roman qui ne ressemble pas à Blanche-Neige. Mais des histoires elle en a encore à foison. Si vous voulez la rencontrer, vous  la trouverez aujourd’hui à la Boutique Fellay Mode & Sport en hiver , le soir au O’Bar pour servir des tapas. Et durant la belle saison au Garden Chez Gailland Fleurs au Châble. Dotée d’une mémoire infaillible, Sned se rappellera de vous et vous,  n’allez certainement pas l’oublier!

Découvrez d’autres portraits, tuyaux ou bonnes adresses sur notre Besson Mag.