bessonchevron-downchevron-upcloseinfoplans

La situation sanitaire particulière que nous traversons a bouleversé les habitudes en matière de vacances. Besson Immobilier revient ici sur sa saison d’hiver 2020-2021 en termes de location. Nous reviendrons dans un prochain article sur notre département vente. TAUX D’OCCUPATION DES LOGEMENTS Cet hiver fut placé sous le thème de l’incertitude. Il aura fallu sans...

La situation sanitaire particulière que nous traversons a bouleversé les habitudes en matière de vacances. Besson Immobilier revient ici sur sa saison d’hiver 2020-2021 en termes de location. Nous reviendrons dans un prochain article sur notre département vente.

TAUX D’OCCUPATION DES LOGEMENTS

Cet hiver fut placé sous le thème de l’incertitude. Il aura fallu sans cesse jongler et s’adapter aux différentes restrictions et quarantaines en vigueur.  Cependant, malgré ces inconvénients, les vacances de Noël/Nouvel-an se sont très bien déroulées et nous sommes très satisfaits du taux d’occupation, soit un taux de 90 % la semaine de Noël et 100 % pour la semaine du Nouvel-an.

Les périodes traditionnellement plus calmes ont été sollicitées pour des location plus longues ou des courts séjours. Pour le mois de février, le taux d’occupation de nos objets de location a avoisiné celui de la période de Noël.

Mars et avril ont vu le retour de nombreuses quarantaines pour plusieurs régions de France, pour la Belgique etc.  De ce fait les locations ont été beaucoup plus calmes.

CLIENTELE

Cet hiver les suisses ont été les plus nombreux à louer un objet dans notre agence immobilière (50 %). Suivent les français (25 %), en raison de la fermeture de leurs stations de ski. Le 25 % restants incluent le Luxembourg, la Belgique, l’Italie, Le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Nous n’avons pu que constater l’absence de nos clients anglais et belges cette année en raison des restrictions. Mais l’augmentation de la clientèle française et le fait que la clientèle suisse a préféré un séjour en montagne qu’à la mer auront contrebalancé la quasi-absence de la clientèle anglaise, belge et scandinave.

Nous avons globalement accueilli cet hiver beaucoup de « nouveaux » clients et surtout des voyageurs qui ne connaissaient pas Verbier ayant l’habitude de skier dans les stations françaises ou italiennes.

Ce fut pour tous ces nouveaux vacanciers une très belle découverte et malgré les restaurants et commerces fermés, nos clients sont tous repartis avec le sourire et surtout l’envie de revenir l’hiver prochain.

UNE GESTION DES LOCATIONS PLUS COMPLEXE

Comme précisé plus haut, nous n’avons jamais eu de certitude quant au taux d’occupation pour l’hiver et bien souvent la tendance s’inversait 1 à 2 semaines avant le début des vacances. Flexibilité et adaptation furent les maîtres-mots de notre saison. Beaucoup d’annulations de dernières minutes ont eu lieu à cause des différentes restrictions et des personnes testées positives avant de partir.

Plusieurs biens ont connu une ou deux annulations avant d’être finalement reloué en last minute. Beaucoup de nos propriétaires ont également dû annuler leur venue au dernier moment et nous avons dû remettre leurs appartements en location.

Soleil éclairant les chalets de Verbier

TYPE DE LOCATIONS

Les appartements de 3 et 4 pièces ont particulièrement été recherchés. Nous avons ressenti fortement cette envie de se retrouver en famille ou entre amis. Les petits logements comme les studios ou les 2 pièces ont été moins loués.

CHANGEMENT DE PARADIGMES

Nous avons pu constater cet hiver que malgré la pandémie, Verbier est restée une destination attractive. Nos clients ont trouvé sur nos pistes de ski, sur nos sentiers ou juste en contemplant la vue depuis la terrasse de leur logement le bien-être qu’ils espéraient.

Nous avons également remarqué, puisque nombre d’entreprises du bassin lémanique ont généralisé le télétravail, que les demandes de locations pour une longue durée ou pour la saison ont augmenté. Pour cette clientèle, il a été ainsi facile de bénéficier d’une qualité de vie incroyable en vivant à Verbier tout en ayant la possibilité de se rendre rapidement à Genève ou Lausanne une à deux fois par semaine. Affaire à suivre…

L’AVENIR

Nous nous concentrons à présent sur la saison d’été et d’automne, car nous avons à cœur de faire découvrir cette si belle période à nos clients et à de nouveaux voyageurs. Nous croisons également les doigts pour que le Verbier Festival et l’E-bike Festival puissent avoir lieu comme prévu.

bisse de Verbier © Melody Sky / Verbier Promotion