bessonchevron-downchevron-upcloseinfoplans

Il était une fois, Verbier et le ski. Remettons-nous dans le contexte des années 70. C’est la révolution dans les stations avec le boom du ski. Verbier est un terreau fertile pour des graines de champions et les idoles des jeunes se nomment Roland Collombin ou Philippe Roux. Une équipe qui a changé la perception du...

Il était une fois, Verbier et le ski.

Remettons-nous dans le contexte des années 70. C’est la révolution dans les stations avec le boom du ski. Verbier est un terreau fertile pour des graines de champions et les idoles des jeunes se nomment Roland Collombin ou Philippe Roux.

Une équipe qui a changé la perception du ski dans notre station.

C’est à cette même époque que 3 jeunes, aux allures un peu hippies débarquent dans notre station afin de s’adonner à leur passion: le ski. Mark Shapiro du Canada, John Falkiner d’Australie, et Ace Kvale des Etats-Unis ne le savaient pas encore, mais Verbier changera leur vie à tout jamais. Et si aujourd’hui, Verbier est devenue la capitale européenne du ski hors-piste c’est indéniablement en partie grâce à ces 3 adeptes du ski qui se rencontrèrent ici et qui firent un grand bout de chemin ensemble.

Le Team Clambin

Les pionniers du hors-piste à Verbier

Ces afficionados du ski détonnaient ici par leur style. Bien sûr, ils n’avaient pas appris le ski comme les gamins du coin, de manière très académique, à slalomer entre des piquets. Ils avaient plutôt le goût de l’adrénaline, de la liberté et des grands espaces, une soif insatiable de skier… Ils pratiquaient le ski acrobatique et sans cesse, défiaient les lois de la gravité en ridant les premières pentes raides de la région. C’est eux qui sont à l’origine des noms des tracés les plus populaires du hors-piste à Verbier comme «Stairway », « Baries Bowl» et  « Hidden Valley »…

photo © Mark Shapiro

Le team Clambin

L’équipe passait du temps avec les locaux, qui d’abord un peu méfiants, les ont ensuite adoptés. John aimait véritablement le petit hameau isolé de Clambin situé au-dessus de Verbier, avec ses petites granges en vieux bois. L’une d’elle était en train d’être retapée par un vieux Monsieur, Marcel Michellod, le fondateur de la première école de ski de la station.  John partageait des moments d’amitié avec ce précurseur du ski. Lors d’un de leurs apéros, celui-ci fut d’accord de lui louer son « chalet Bellaiuva » d’une poignée de mains pour une modique somme de CHF 300.- le mois. Aujourd’hui le chalet Bellaiuva a été rénové et est loué comme chalet de haut standing.

photo © Mark Shapiro

Cet endroit magique sera le berceau du ski freeride grâce à ces 3 compères du ski pendant plus de 15 ans. Durant leurs premières années, ils ont enchainé une série de petits boulots, dans les vignes, à la plonge, dans les hôtels… afin de survivre et surtout pour assouvir leur première passion du ski. Puis rapidement, il fallait tourner cette passion du ski à leur avantage.

L’art de rendre le ski si spécial

Mark Shapiro aspirait déjà depuis fort longtemps à la photographie. Il emmenait ses appareils argentiques partout et prenait des clichés de ses amis freeriders. Il savait dompter la lumière de la montagne. Il est à l’origine d’un nouveau style de photos dans une industrie plutôt huppée et statique. Grâce à ses amis John, Ace et de nombreux autres acolytes, il mit de l’audace et de l’action dans son art !

photo ©Mark Shapiro

Petit à petit, les magasins de sport, les écoles de ski de la région et Téléverbier commencèrent à leur passer commande pour imager des brochures. Mark savait combiner le ski avec la beauté brute et le caractère intimidant des paysages de montagne. Les 3 éléments furent indissociables pour la réussite du Team Clambin : Verbier, un domaine skiable exceptionnel, Mark, un photographe hors pair et des pointures de skieurs freeride, jeunes et beaux ! Quelle excellente recette pour propulser l’image de Verbier hors des frontières.

Photo © Mark Shapiro

Des photos inédites à Verbier

Les photos de Mark commençaient à se faire remarquer dans le milieu et les commandes venaient de plus loin. Des agences de publicité, des agences de voyages, des marques de vêtement, des magazines faisaient appel au team et à leurs amis pour réaliser des shootings. Des freeriders de renom venaient se faire prendre en photo  en vue d’obtenir des sponsors. De nombreux skieurs ont également fait le pèlerinage jusqu’à Verbier afin de découvrir la vérité sur les photos mythiques de Mark et ses amis. Le ski de grande aventure, les paysages incroyables et la poudreuse ridiculement profonde étaient la marque de fabrique du Team Clambin, le gratin de la fraternité internationale du ski.

photo team Clambin Verbier

 

Tous ces skieurs débarquaient du monde entier et s’arrêtaient le temps de quelques jours au QG de Clambin. L’ambiance y était incroyable ! Le chalet Bellaiuvia est ainsi devenu le point de rencontres incroyables entre le team Clambin et des célébrités, toujours dans une ambiance très « cool ».

Poudreuse, rassembleuse

La poudreuse était l’âme qui rassemblait tout ce petit monde. Cette célèbre couverture du magazine Powder en 1984 avec Ace et John dévalant la poudreuse autour de Clambin a été photographiée par Mark. C’était un aperçu de leur mode de vie à l’époque et celle-ci les a transformés en légendes, non seulement ici à Verbier mais aussi ailleurs.

année 70 à Verbier
photo © Mark Shapiro

John a également travaillé dans l’industrie du cinéma. Il est apparu dans plus de 80 films, dont les plus célèbres sont deux films de James Bond, Le Journal de Bridget Jones and Touching the Void en tant que skieur et cascadeur, puis comme coordinateur ou responsable de sécurité sur des documentaires et longs métrages.

Aujourd’hui, John et Mark sont citoyens suisses et  vivent toujours près de Verbier. Mark est à la retraite mais continue de vibrer en montagne avec ses appareils photos.  John est guide de montagne depuis de nombreuses années; il parcourt le monde entier avec ses clients. Ace, lui, est parti de Suisse aux Etats-Unis,  pour des obligations familiales et des opportunités de travail, dans les années 90.  Il est devenu un célèbre photographe d’aventure dont le vaste portefeuille de travaux couvre de nombreux continents. On retrouve ses photos dans des revues telles que le National Geographic, Powder Magazine, Climbing, Rock and Ice…

Les 3 amis sont restés unis à jamais. Un brin nostalgique de ces folles années, ils sont aujourd’hui  discrets et ont une autre façon d’appréhender le ski, la montagne et Verbier.

Team Clambin

Chez Besson Immobilier nous aimons vous raconter des histoires de vie ou des petits voyages dans notre région ! Découvrez encore d’autres articles, des idées de randonnées, de nouveaux portraits atypiques et des tuyaux sur la région de Verbier et du Val de Bagnes dans notre Besson mag. Vous pouvez ainsi préparer plus sereinement votre voyage dans notre beau pays.